WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.4 Brésil

Les ressources humaines sont une force inestimable pour les agriculteurs du Brésil. Ils ne manquent pas de main-d'oeuvre ni de candidat à la relève. En effet, les terres et le climat sont d'autres avantages et un aspect environnemental qui est beaucoup moins contraignant. Au niveau du climat, avec 300 jours d'ensoleillement par an, on aura tendance à croire que le Brésil éprouverait des problèmes sans irrigation mais détrompez-vous, les quelques grosses pluies arrivent juste à point. Par ailleurs, ce type de climat permet la construction de bâtiments à très faibles coûts.

Le Brésil est aujourd'hui l'un des trois principaux producteurs mondiaux de soja, en compétition serrée avec l'Argentine et juste derrière les États-Unis, que les deux pays sud-américains ont même dépassés sur le plan de l'exportation des grains, de l'huile et des tourteaux. Le soja est aujourd'hui la principale culture brésilienne avec 53 millions de tonnes récoltées sur 22. 89 millions d'hectares en 2005.

Cette production massive est de surcroît récente, puisque jusqu'en 1960 le pays ne produisait pratiquement pas de soja, et la localisation actuelle est très différente de celle des débuts. Les premières plantations ont été tentées dans le Sud du pays (moins de 250 000 hectares au début des années 1960), puis le soja a essaimé, dans les années 1970 et 1980, vers le Centre Ouest (Minas Gérais, Goiás, Mato Grosso do Sul), dans les zones de cerrados, des savanes arborées jusque-là réputées stériles, mais dont la recherche agronomique brésilienne avait montré qu'elles étaient utilisables moyennant une correction de l'acidité des sols. Dans les années 1990, le front a atteint les limites de cette formation végétale et commença à mordre sur les forêts tropicales amazoniennes. Aujourd'hui, l'arc concerné est immense, il comprend le Sud du Rondônia, le Mato Grosso, l'Ouest de la Bahia, le Nord du Tocantins, Parana et le Sud du Maranhão et du Piauí.

Mato Grosso, les progressions se font toujours dans l'axe de la route fédérale BR 163 ou à proximité (Nova Ubiratã, par exemple), et les taux les plus forts se situent dans la partie orientale de l'État, comme à Bom Jesus do Araguaia et Ribeirão Cascalheira. Des taux de croissance élevés, mais pour de très petites quantités apparaissent dans le Nord (Guarantã do Norte, Carlinda), dans le Rondônia et dans le Pará (Santarém, Belterra). On note toutefois que le bloc le plus dynamique paraît être celui du Goiás et du Tocantins, dont la progression vers le nord est plus active, et qu'une foule de petites productions nouvelles surgissent dans les États de São Paulo et de Minas Gerais.

La production de Brésil en graine de soja est de 56.50 millions de tonnes sur une superficie de 21.47 millions d'hectare en 2005.

Figure : Distribution des plantations de la graine de soja au Brésil

(Source : USDA, 2002).

Figure : La production de la graine de soja par le Brésil

(Source : USDA, 2004).

Figure : Evolution de la consommation de l'huile et de la farine de soja au Brésil

(Source : Abiove, 2004).

2.5 Argentine

L'Argentine est parmi les grands pays producteurs et exportateurs du monde de la graine de soja et ses dérivés. La production de l'Argentine en graine de soja est de 39.50 millions de tonnes sur une superficie de 14.2 millions d'hectare en 2005.

Cet histogramme montre la production de la graine de soja par l'Argentine en millions de tonnes durant la période 1990 - 2004.

Source : USDA

Figure : La production de la graine de soja par l'Argentine

(Source : USDA, 2004).

Figure : Répartition des plantations de la graine de soja dans les principaux états d'Argentine et le calendrier de plantation et de récolte (Source : USDA, 2004).

Figure : Répartition de la superficie de plantation

de la graine de soja dans les principales

régions d'Argentine (2000/01).

Figure : Répartition de la superficie de plantation

de la graine de soja dans les principales

régions d'Argentine (2003/04).

précédent sommaire suivant