WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

traitement des eaux " traitement de de l'eau de source bousfer ORAN

( Télécharger le fichier original )
par Abdellatif HAKMI
université des sciences et de la technologie Oran - Licence 2006
  

précédent sommaire suivant

· Electrode combinée

· PH - mètre

Réactifs :

-Solutions tampons :

PH = 4,7 et 10. 

Mesures :

· Etalonnage de l'appareil à T = 20°C, par la solution de pH = 4

Puis celle du

PH = 10 et enfin avec celle de pH = 7, en rinçant après chaque étalonnage l'électrode.

· Faire les mesures de vos échantillons à T = 20°C en plongeant l'électrode dans votre échantillon et laisser stabiliser pendant quelques secondes ; noter la valeur du pH de votre échantillon

Résultat :

La valeur de notre échantillon est égale à : PH = 6.734

1°) le pH d'une eau représente son acidité ou son alcalinité étant donné le pouvoir tampon de l'eau, et sauf dans le cas des rejets industriels particuliers, il est rare que le PH soit une contre indication à la potabilité.

Le PH des eaux naturelles est lié à la teneur des terrains traversés, il varie habituellement entre 7,2 et 7,6.

Les eaux qui ont un PH inférieur à 7,2 ou supérieur à 7,6 sont considérées comme des eaux distribuées où collectives.

Le PH de l'eau à analyser est de 6,755 donc l'eau utilisée c'est une eau distribuée.

En pratique, les eaux ayant un PH inférieur à 6 ou supérieur à 8 sont rares, le PH est caractère important pour définir la nature de l'eau (agressive ou incrustante).

Une eau à un PH acide est un milieu corrosif surtout si cette eau contient certains gaz dissous (O2, CO2).

Un pH élevé peut conduire à des dépôts incrustant dans les circuits de distribution.

Généralement, le PH d'une eau potable est compris entre 5,5 et 9.

La mesure de PH d'une eau destinée à la consommation humaine où même industrielle doit s'effectuer sur place de préférence par la méthode de électrométrie.

C'est la seule méthode qui donne des résultats exacts, car elle est indépendante de la couleur du milieu, de la turbidité, des matières colloïdales et du potentiel d'oxydoréduction.

· Lorsque l'eau est acide ð [H3O+] > 10-7 moles/l d'où PH < 7.

· Lorsque l'eau est basique ð [H3O+] < 10-7 moles/l ou bien PH >7.

Le PH de l'eau à analyser est de 6.734 ;

D'après les valeurs obtenues, on peut classer cette eau comme étant une eau consommable, mais qui nécessite un traitement.

Le PH d'eau potable est usuellement compris entre 7 et 8,5 ; donc notre eau peut être consommée.

En ce qui concerne la température :

La température augmente lors d'une augmentation du PH du milieu.

Conclusion :

L'OMS préconise pour l'eau destinée à la consommation humaine, un PH compris entre 6,5 et 8,5 ; la directive des communautés européennes précise que l'eau ne doit pas être agressive et indique comme niveau guide 6,5= pH = 8,5 ; avec une valeur maximale admissible de 9,5 ; elle rappelle que les valeurs du pH ne s'appliquent pas aux eaux conditionnées.

précédent sommaire suivant

Ledger Nano S - The secure hardware wallet