WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2 Centre d'origine de l'espèce

L'Helianthus annus L. est originaire d'Amérique du Nord. Les espèces sauvages voisines et les autres espèces du genre Helianthus sont répandues partout dans les plaines centrales du Canada, du nord au sud. Heiser (1954) en dénombre 67 espèces, mais on peut se demander si elles sont toutes distinctes, car le phénomène d'hybridation a été attesté. Selon les données archéologiques, il semble que cette plante ait été domestiquée dans la partie centrale des États-Unis. Le genre compte des espèces annuelles et vivaces, et il y a polyploïdie dans ce dernier groupe.

1.3 Classification classique

Règne : Plantae.

Classe : Magnoliopsida.

Ordre : Asterales.

Famille : Asteraceae.

Genre : Helianthus.

Nom scientifique : Helianthus annus.

Le genre Helianthus comporte d'autres espèces sauvages vivaces, dont :

H. niveus ssp. Canascens, H. Paradox, H. Petiolaris, H. Decapetus, H. Neglectus, H. Hirsutus, H. debilis, H. rigidus, H. praecox, H. giganteus, H. Argophyllu, H. Maximiliani, H. Bolanderi, H. grosseseratus.

1.4 Reproduction de l'H. annus

Le tournesol est une plante annuelle qui ne se propage que par la graine et qui peut s'hybrider spontanément avec plusieurs espèces sauvages/envahissantes apparentées. Avant les années 1960, les cultivars utilisés étaient allogames, et leur pollinisation était assurée essentiellement par les insectes. Tout comme les espèces sauvages, ils étaient fortement autoincompatibles. Les variétés commerciales actuelles de tournesol sont autocompatibles, mais les conditions environnementales peuvent influer sur le degré d'autofertilité exprimé. La pollinisation est effectuée par des insectes, principalement des abeilles. Le pollen étant spinuleux, il se prête à ce mode de transport. Le vent joue un rôle négligeable, en raison du poids relativement lourd du pollen. Celui-ci demeure viable pendant plusieurs jours. Bien que chaque fleuron soit bisexué, les deux lobes du stigmate ne sont pas d'emblée exposés au pollen provenant des anthères du même fleuron.

1.5 Méthode de travail du sol

Le tournesol a besoin d'un lit de semence humide et ferme, sans mauvaises herbes. Un travail traditionnel du sol est généralement utilisé plutôt que le semis direct, car il permet une meilleure lutte contre les mauvaises herbes.

On obtient généralement un meilleur rendement sur des sols de texture moyenne bénéficiant d'un bon drainage naturel : sol limoneux ou limono-argileux. Le tournesol pousse également bien dans un sol sableux, quoique le rendement soit moindre en temps de sécheresse. Il faut éviter les sols dont le drainage est mauvais, car ils retardent les semis, ralentissent la croissance et présentent un risque plus élevé de maladie.

précédent sommaire suivant