WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.5 Canada

Le canada est un grand pays producteur de la graine de canola (c'est le colza génétiquement modifié) avec une production de 7.8 millions de tonnes sur une superficie récoltée de 4.93 millions d'hectares en 2004.

Le Japon et la Chine demeurent les principaux importateurs de canola canadien, et les expéditions vers le Mexique ont augmenté considérablement. Malgré le niveau record des exportations, les stocks de fin de campagne sont appelés à s'amenuiser, tout en demeurant exceptionnellement élevés.

Les cours mondiaux des oléagineux ont souffert, d'une part à cause de la production et des disponibilités records du soja, liés aux généreux programmes de soutien aux UE, et d'autre part en raison de l'ampleur de la production mondiale de l'huile de palme pour l'année 2005/2006.

L'offre de colza n'a diminué que légèrement, car la baisse marquée de la production a été compensée en grande partie par le volume record des stocks reportés. Un ensemencement au moment propice, une humidité suffisante, sauf dans le Sud de l'Alberta, et un automne dans la moyenne ont permis d'atteindre des rendements normaux et un niveau moyen d'impuretés. Malgré un début encourageant, le rythme des mises en marché par les producteurs a diminué après la récolte en raison de la faiblesse des cours et des prix favorables consentis à la livraison différée, récompensant les producteurs qui entreposaient leur récolte.

On prévoit que la trituration de canola au Canada devrait augmenter par rapport à l'an dernier, soit à 3,0 Mt, malgré l'ampleur des stocks, puisqu'une offre excédentaire d'huile de soja et d'huile de palme continue de faire baisser les prix de toutes les huiles végétales et de faire pression sur les marges bénéficiaires de trituration. Le rythme de la trituration est appelé à accroître pendant la campagne 2005-2006 en raison de l'utilisation de biodiesel à partir des huiles végétales surtout en UE.

On prévoit que la production d'huile de canola atteint les 1.35 millions de tonnes. La consommation intérieure d'huile de canola devrait grimper jusqu'à 0,4 Mt, comparativement de 0,35 Mt pour les années 2003-2004. Le reste de la production intérieure sera écoulé sur les marchés d'exportation, car on prévoit peu de changement pour les stocks de fin de campagne (Source : Oil world, 2005).

La production de tourteau de canola a baissé légèrement par rapport à 2003-2004 pour atteindre 2.05 Millions de tonnes. Toutefois, la consommation intérieure de tourteau de canola devrait diminuer légèrement jusqu'à 0,7 Mt, à cause d'une concurrence accrue du tourteau de soja (Source : Oil world, 2005).

Figure : Répartition de la production de la graine de canola au Canada par état

(Source : UDSA, 2003).

Figure : Répartition du rendement moyen de la production de la graine de canola par état au Canada (Source : USDA, 2002).

Figure : Évolution de la superficie récoltée de la graine de canola au Canada

(Source : Oil world, 2004).

Figure : Évolution de la production de la graine de colza et ses dérivés au Canada

(Source: Oil world, 2004).

précédent sommaire suivant