WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Littérature et internet : la fanfiction. Enjeux littéraires et éditoriaux

( Télécharger le fichier original )
par àČlodie Oger
Université Paris III Sorbonne Nouvelle - Master 1 de lettres modernes 2012
  

sommaire suivant

 

Département Littérature & Linguistique françaises et latines

MASTER 1 -- Lettres modernes

Litterature et Internet ~

La fanfiction

Enjeux littéraires et éditoriaux

Mérnoire préparé
sous la direction de

M. Michel Bernard
par

Elodie Oger
Année universitaire
2011-2012

REMERCIEMENTS

Je tiens a remercier Michel Bernard,
mon directeur de memoire, pour ses conseils avises
et son soutien tout au long de cette annee universitaire.

J'adresse egalement un chaleureux merci
aux soixante et onze personnes qui ont participe a mon enquete.
Leurs precieux temoignages m'ont permis de mener
a bien cette etude : merci a vous !

Table des matières

INTRODUCTION

I) FANFICTION ET LITTÉRATURE

A) La communauté des « fanfiqueurs » : des fans qui écrivent pour d'autres fans

6
9
9

 
 

1) Pourquoi lire et écrire de la fanfiction ?

9

 
 

a) Enquête à l'attention des amateurs de fanfictions

9

 
 

b) Résultats du questionnaire: quelques pistes de réflexion

10

 
 

2) Le fonctionnement des sites de fanfictions : qu'est--ce qu'être membre ?

14

 
 

a) Mode d'emploi pour devenir « écrivain » et « critique littéraire »

14

 
 

b) Les choix du lecteur--roi : l'exemple de fanfiction.net

22

 
 
 

3) L'écriture à plusieurs mains

25

 
 

a) La Round Robin Story: écrire un chapitre à tour de rôle

25

 
 

b) La fanfiction en ligne

28

 
 

B)

La fanfiction, entre invention et réécriture : quelle sorte de littérature ?

30

 
 

1) Un univers et des personnages déjà existants : un cadre d'écriture restreintÉ

 
 
 

30

 
 
 

2) É dont les bornes peuvent exploser. Formats d'écriture et genres

 
 
 

fanfictionnels

33

 
 

a) S'affranchir des schémas littéraires classiques ?

33

 
 

b) Déviation, cross--over, monde parallèle : des scénarios illimités

36

 
 
 

3) La fanfiction, de la littérature populaire ?

38

II)

 

FANFICTION ET ÉDITION

43

 
 

1) Les sites de publication d'écrits : un microcosme éditorial

43

 
 

a) Les acteurs mobilisés

43

 
 

b) Une « atmosphère » éditoriale

46

 
 
 

2) La fanfiction : une menace pour l'édition ?

49

 
 

a) De la lecture gratuite

49

 
 

b) Contourner la question des droits d'auteur avec le disclaimer ?

51

 

III) LES AUTEURS DE FANFICTIONS, UN VIVIER POTENTIEL D'ÉCRIVAINS POUR LES ÉDITEURS ? 55

1) Ambition littéraire revendiquée, niée ou non existante : sociologie des auteurs de fanfictions 55

2) De la fanfiction à la publication 56

3) L'édition numérique : un débouché pour ces « nouveaux auteurs » ? 59

CONCLUSION 61

ANNEXES 62

BIBLIOGRAPHIE 78

SITOGRAPHIE 81

L 'invention de l'imprimerie en 1450 révolutionne les modes de diffusion du livre, et
donc la transmission du savoir littéraire. Gr%oce à Internet, immense espace de stockage
et de partage de textes, ces connaissances sont mises à la disposition immédiate d'un public
planétaire d'auteurs et de lecteurs. Les lecteurs sont de plus en plus nombreux à s'essayer
eux-mêmes à l'écriture, et à partager leurs créations avec d'autres internautes, s'exposant
ainsi à leur regard critique. Décrire par le menu son dernier voyage sur son blog, conseiller la
lecture de tel ou tel ouvrage, commenter l'actualité, ouÉ écrire des fanfictions, c'est-à-dire
raconter des histoires en s'inspirant de ses OEuvres favorites. Sur Wikipédia, la fanfiction (ou
<< fanfic >>) est définie comme << une fiction écrite par un fan dans laquelle il reprend les
éléments (univers et/ou personnages) d'une OEuvre qu'il a appréciée. L'OEuvre exploitée peut
être une série télévisée, un film, un dessin animé, un jeu vidéo, un livre, une bande dessinée,
un manga (ou anime). >>1 Terme anglophone issu de la juxtaposition de << fan >> et de
<< fiction >>, la fanfiction intéresse autant les littéraires que les chercheurs en sciences sociales.
Nos références bibliographiques, en majorité anglo-saxonnes (la recherche universitaire
francaise ne s'étant emparée du phénomène que depuis une dizaine d'années), mentionnent,
entre autres, le blog de l'Américain Henry Jenkins, spécialiste de la culture populaire au XXe
siècle et chercheur pionnier dans l'étude des fanfictions 2 . Avant d'aborder - très
brièvement - l'historique de la fanfiction, nous devons réfléchir à la définition citée plus haut,
pour comprendre les raisons de la naissance de ce phénomène, qui ne va pas de soi : quelles
motivations entra»nent l'écriture de fanfictions ? La définition générale donnée par Wikipédia,
forcément incomplète, ne prend en compte que le point de vue du fan satisfait, qui se mettrait
à écrire pour << faire revivre des personnages bien identifiés par leurs caractéristiques
physiques et psychologiques, les replonger dans un contexte spatio-temporel déjà défini pour
prolonger leur destinée >>3. Dans ce cas, la fanfiction s'apparente à une simple continuation de
l'OEuvre originelle. La suite du Don Quichotte de Cervantès (1605), écrite << par un

1. Consulter l'article << Fanfiction >> disponible sur < http://fr.wikipedia.org/wiki/Fanfiction> [en ligne] (dernière mise à jour le 22/05/2012).

2. Textual Poachers : Television Fans and Participatory Culture (1992) est le premier ouvrage étudiant en profondeur le phénomène des fanfictions.

3. Hélène Maurel-Indart, Du plagiat, Paris, Gallimard (Folio Essais), 2011, p. 323.

continuateur impatient, Alonso Fernández de Avellaneda >>4 peut-elle être considérée comme une fanfiction ? Nous ne le pensons pas, parce qu'il nous semble capital de ne pas laisser de côté l'aspect communautaire du phénomène : dans << fanfiction >>, il y a << fan >>, ce qui implique un rassemblement - même virtuel - de nombreuses personnes désirant partager leur passion et surtout leur vision, au travers de leurs écrits amateurs, de l'OEuvre dont ils sont fans. Il s'agit moins souvent de donner une suite à l'OEuvre de base que de modifier - voire totalement réinventer - certains points de l'histoire : ressusciter un personnage dont on refuse d'accepter le décès, transposer l'intrigue et les héros dans un autre cadre spatio-temporel, etc. Les possibilités ne sont limitées que par l'imagination débordante des fans frustrés, car l'acte d'écriture qu'est la fanfiction résulte avant tout d'une frustration :

In most cases, the frustration takes the form of something they [the fans] would change in the original --
a secondary character who needs more development, a plot element that is underexplored, an

ideological contradiction that needs to be debated. (Jenkins, << Fan Fiction as Critical Commentary >>5)

La fanfiction est d'abord née sur support papier aux États-Unis dans les années 60, au moment de la diffusion de la série télévisée Star-Trek : les fans publiaient leurs histoires dans des << fanzines >> (des magazines de science-fiction amateure) que l'on pouvait acheter << durant les conventions de science-fiction >>6. Comme le précise Sébastien Fran»ois, Internet a joué le rôle de << catalyseur >>7, en permettant la mise en ligne de centaines de milliers de fanfictions, accessibles par toute personne disposant d'un ordinateur connecté au réseau. C'est pourquoi nous avons choisi de nous concentrer sur les fanfictions publiées sur Internet, le plus souvent sur des sites spécialement créés pour les accueillir (par exemple fanfiction.net). Nous précisons cependant que notre étude ne portera pas sur l'analyse de la fanfiction en tant que telle, mais sur les rapports que ce type d'écrit entretient avec la littérature, la technologie (le multimédia, entre autres), l'édition, les auteurs et les lecteurs. Nous tenterons d'évaluer le statut de la fanfiction dans la littérature et le droit éditorial : la fanfiction est-elle un genre littéraire ? Est-ce un acte créateur ou un plagiat ? La notion d'auteur - écrivains et amateurs -

4. Ibid., p. 321.

5. Article publié le 27 septembre 2006 sur le blog de Jenkins, Confessions of an Aca-Fan. Il y soutient l'idée qu'une fanfiction contient entre les lignes la réflexion personnelle du fan, auteur amateur, sur les valeurs et la vision du monde véhiculées par l'OEuvre originelle.

6. << Ë la découverte de la fanfiction >>, < http://etude.fanfiction.free.fr/fanfictions1.php> [en ligne] (consulté le 5/04/2012).

7. Sébastien Fran»ois, L'appropriation des contenus audiovisuels : les enseignements des fanfictions [en ligne]. Disponible sur : < http://www.ina-sup.com/ressources/dossiers-de-laudiovisuel/lappropriation-des-contenusaudiovisuels-les-enseignements-des-f> [en ligne] (consulté le 22/06/2011).

est également bouleversée : tout un chacun peut-il - veut-il ? - se prétendre écrivain ? La lecture et l'écriture de fanfictions sont-elles réservées à un petit groupe d'initiés ? Initialement prévus pour les fans de telle ou telle OEuvre, les sites de fanfictions drainent un public beaucoup plus vaste : les fans bien sür, en quête de nouveaux scénarios reprenant leurs héros favoris, mais aussi les personnes désirant se lancer dans l'écriture, des curieux se demandant de quoi sont capables des auteurs amateurs, ou tout simplement des lecteurs à la recherche de textes gratuits et faciles d'accès.

En quoi la fanfiction renouvelle-t-elle le rapport du public d'aujourd'hui à la littérature et à l'édition ? Nous tenterons de répondre à cette question en divisant notre étude en trois axes : fanfiction et littérature, fanfiction et édition, puis nous nous demanderons en dernier lieu dans quelle mesure les auteurs de fanfictions peuvent constituer un vivier potentiel d'écrivains pour les éditeurs.

I) FANFICTION ET LITTÉRATURE

A) La communauté des « fanfiqueurs È : des fans qui écrivent pour d'autres fans

1) Pourquoi lire et écrire de la fanfiction ?

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie